AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Miguel -terminé-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Miguel Roncero
019992
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Miguel -terminé- Sam 9 Avr - 22:33

Je tiens à m'excuser pour le nom et prénom mais...les Allemands xD j'y connais rien =.= Je tiens à préciser que mon personnage ne parle pas très bien -moi non plus-

Nom : Roncero

Prénom : Miguel, ouais je sais ça craint mais ma mère était un peu fatiguée après s'être fait ouverte du c-l jusqu'à la ch---e par moi. Elle aurait pu m’appeler, j'sais pas moi....j'aime bien Bandido, mais ça fait un peu gosse.

Matricule :
019992 je crois...wuhuh! Les trois neuf à l'envers ça donne le chiffre du diable.

Âge : B...ben 18ans.

Sexe : J'aurai bien voulu être un chat mais je suis un mec. (quel con.)

Date de naissance : Le 17 janvier

Origine : Moi je suis de Colombie. Après si on parle de mes origines par mes parents ben..Colombien et Américain.

Histoire : Alors je suis né le 17 janvier ****, à Tuluá un village de Colombie. Je suis né un peu plus tôt que prévu. Ma mère a vu son frère se faire fusiller devant ses yeux, après ça elle a eu les contractions. A cette époque la Colombie c'était : Un homme peut mourir pour avoir lancer un regard à une femme. C'était la fiesta.

L'américain qui m'a conçu a abandonné ma mère quand il a appris qu'elle était enceinte. Comme ma mère était très pratiquante de sa religion même si elle ne me voulait pas, elle ne m'a pas tuer. Elle aurait dût.
Ma mère avait déjà eu un enfant avec un Colombien il y a de cela longtemps, mais il était mort. Celui-ci était grand. C'est mon grand-frère. Il me saoule avec son autorité. Il était pratiquement jamais là, il trainait dehors. Mais quand il rentrait il m'apprenait le karaté, je ne sais pas où il avait appris mais grâce à lui je savais me battre. (il adore Bruce lee)

On a changé de pays quand j'avais 10ans. Elle disait que c'était un meilleur moyen pour que je le rencontre, mon père, mais en vrai, la Colombie, ça lui rappelait trop son amour pour cet Homme. Il était américain, mais il n'arrêtait pas de lui dire que ce pays il l'adorait. Voilà pourquoi ma mère déteste son propre pays. A cause de cet Américain. J'étais bien là-bas, j'avais tout mes amis, les gens étaient chaleureux, pauvre mais il faisait tout le temps la fête, là-bas tout le monde s'appelait 'mi amor', 'mi vida' et autre. Une marchande m'appelait comme ça tout le temps 'mi bebe', elle s’inquiétait pour moi. Elle s'appelait Rakel, c'était pour moi une tante. Mais on avait rien de parenté. Elle savait que ma mère me détestait, à l'époque, le fait que je n'ai jamais reçu un 'je t'aime' de ma mère ne me dérangeait pas encore. J'étais entouré alors je faisais comme si je m'en fichais. A l'école je travaillais dur pour vite partir de chez ma mère. Oui, j'étais pas encore ado que je pensais déjà à partir. Comme a mon anniversaire ma mère me disait complétement bourrée "bonne anniversaire sale gosseeee" en m'envoyant sa bouteille dans la tête en général, Rakel venait me cherchait et me préparait des Empanadas, j'adorais ça !

Mon anniversaire en Colombie c'était : Empanadas en allant lancer des pétards sur les gens. On a vite arrêté car elle et moi on a faillit se faire tuer. Quand on est partit de Colombie, Rakel avait proposait à ma mère de s'occupait de moi. Mais ma mère lui avait dit non. Égoïste. Elle avait eu une chance de se débarrasser de moi mais elle préférait continuer à m'utiliser en bouquet-misère.

On est allés en Allemagne car elle avait un cousin là-bas qui voulait bien l'accueillir. Il travaillait beaucoup donc sa maison en Allemagne ne servait jamais pour lui, il était souvant dans d'autres pays à cause de son métier. Alors il lui avait proposé de venir ici. Elle avait accepté. Mon frère et moi on était assez dégoutés, elle venait de nous arracher à notre chez nous et on devait déjà reprendre les cours. Je parlais pas un mot d'Allemand en plus, d'ailleurs, mon frère non plus...et ma mère non plus.

En Colombie je travaillais bien.
Ici, je sombrais.

C'était ennuyeux. Cette langue me faisait rire, je rigolait à chaque fois qu'on me parlait. Alors forcément c'était pris pour un foutage de gueule. En un an je parlais pratiquement couramment. J'avais des amis, il y avait deux Allemands, un Mexicain (mais qu'est ce qu'il faisait ici !) un Arabe et un Hindou.

Mon meilleur pote c'était le Mexicain, Juancho, on se comprenait et on se faisait des délires de merde ensemble. L'Arabe, Nazim me faisait trop rire, tacos y burritos por favor. Voilà sa façon de me dire 'ta gueule'. Jle prenais pas mal, en échange je lui disait un "va avec ton chameau" quand il me faisait chier, ce qui était rare. On était vraiment pote. On avait un point commun, on était seul. Mais dans notre solitude, on était ensemble. Comme je le disais, en Colombie je ne me sentais pas seul. Mais ici quand je rentrais chez moi, je me sentais seul. La première fois que je sentais cette solitude. La première fois que je demandais à ma mère de m'aimer. Mon frère en arrivant ici ne trainait plus dehors et travaillait dur. Lui et moi on avait réagis différemment. En Colombie, il trainait dehors et ne faisait rien. Dans ce pays il travaillait dur. Il disait qu'il voulait montrer ce que l'immigré pouvait faire. En Colombie, je travaillais, dans ce pays je ne faisais plus rien et je commençait doucement à connaitre, la rue. La rue..merveilleuse rue... non ?

Jolie junky tremblante dans un coin de rue sombre - La première pute que j'ai vu fut ici. Et elle était...moche.

Chez moi ça n'allait pas, rentrer et entendre un 'oh non pars de là je veux pas te voir bâtard' chaque jours depuis sa naissance ça fait mal. Alors petit à petit je rentrais moins tôt.

Au début je rentrais à 16h. Puis après à 17h. Très vite se fut 18h, qui passa à 19h. Comme ma mère ne remarquait pas mon absence ou m'ignorait, à 12 ans je rentrais chez moi à 22h. A 13ans je me suis mis à la box, quand je rentrais j'étais énervais et il fallait que je me défoule. Parce que j'étais allé trop loin un jour. Ma mère m'avait sortit alors que j'avais le bras cassé un "démerde toi" alors j'avais pété un câble et je lui avais casser une chaise sur la tête. A mon tour alors qu'elle me disait d'aller chercher des compresses je lui avais dis un "démerdes toi" alors mon frère m'avait inscrit à la box. Très vite j'ai repris les cours de karaté dans ce pays. C'était différent par apport à mon frère qui m'avait appris, mais je n'étais pas perdu. La preuve, je suis devenu ceinture noir.

Je me suis mis à entrainer un pote dans le groupe qui se faisait frapper. Il s'est vite venger. Au collège eux et moi on allait plus en cours, on s'en fichait. On faisait nos trucs. Voler dans les magasins. Une fois pour déconner on a casser les vitres d'une voiture et on est partit avec la caisse. Comme Nazim ne savait pas conduire on est rentrés dans une vitre de magasin. En rentrant je m'attendais à ce que ma mère me hurle dessus vu que j'étais accompagné des policiers. Mais quand les policiers furent partis elle m'ignora. Depuis mon entrée au collège elle ne m'avait plus adressé la parole. Avant c'était pour m'insulter et maudire ma naissance mais là, plus rien. J'avais même oublié le son de sa voix à force. Le fait qu'elle ne dise rien me poussa à faire plus. Je voulais attirer son attention, celons mon psy de l'époque c'était un appelle à l'aide. Quel con.

Je tentais donc avec mon groupe qui se transforma en gang, le vol, mais rien, ma mère ne disait rien. Au début c'était juste pour attirer son attention, mais très vite j'y pris gout. Quand on allait au collège c'était pour racketter. On avait racketter une brute immense qui se pensait plus forte que nous, mais je lui avais donné un coup de pied sauté de karaté et ..il avait pissé le sang du nez, j'avais eu tout son argent.

Maintenant je ne rentrais plus chez moi et je n'étais qu'en 4em. Je rentrais à l'aube quand ma mère partait au travail. Mon grand frère dans tout ça ? Bien sûr quand je rentrait il me défonçait il était plus fort que moi. Il était peut-être pas ceinture noir de karaté, mais il était plus rapide que moi pour frapper. Il m'a même trainait au collège un jour par la peau du cul, ce jour là en rentrant je m'étais ramener avec un canif et lui avait dit

"Tu me fais encore ce coup, je te tue."

Après ça j'avais du voir un psy pour gosse, mais une chose était sûr, mon frère me ficha la paix par la suite. J'étais une petite teigne. Un sale gosse rien de plus.

Je suis passé au lycée. Oui, quand on devient aussi populaire que moi dans les combats entre racailles de différents collèges on apprend à se faire des amis qui sont bon en tricherie. En trichant, j'avais eu mon brevet, et j'étais passé.

En grandissant ma bande s’agrandit, on était passé à autre chose, vendre de la drogue. Je voyait des mecs de mon âge m'en acheter, les doigts tremblant, et moi, je souriais. Quand j'en voyais qui passaient à coté de moi en me regardant, je devinais que c'étaient des accros et je disais un "hombre viens, m'en reste. Excta', coca, que quieres ?"

On devint rapidement les dealers connu, qui vendaient du bon matos. On s'est jamais fait chopper, enfin moi, je me suis jamais fais chopper. Ce qui m'étonna un jour ce fut que la cliente soit ma mère. Cela faisait longtemps, et quand elle me parla se fut pour me dire en espagnol"tu me fais un prix ?". Non, je lui avais vendu encore plus chère.

Quand je rentrais elle hurlait et me frappait parfois. Elle était plus petite que moi, 1m55 et me donnait des gifles dignes d'Hulk. Quand je faisais de la box ma rage était pour ma mère, quand je frappais c'était comme si je frappais ma mère. Ainsi j'étais un des meilleurs. Mais rapidement, la boxe et le karaté ne me suffirent plus. Dans les combats de rues contre d'autre gang j'étais fou. 36 coups de couteau à un mec d'un gang adversaire qui m'avait sortit un "rentre dans les jupes de ta mère", celons les autres j'avais hurler et je m'étais mis à le frapper tellement fort que son visage était devenu méconnaissable. J'avais terminé en donnant des coups de couteau jusqu'à ce que finalement un membre du gang m'arrête.

Le plus grand de la bande m'avait soulevé sur son épaule comme une poupée et on s'était barré rapidement. Quand j'eus repris mes esprits on m'appela 'chef'. Ainsi notre gang se fit appeler '36 coups'
Comme j'étais mineur je fit amener en maison de correction quand les policiers surent que c'était moi.

Cela ne changea rien. Je continuais à vendre de la drogue, je continuais à envoyer des gens à l’hôpital, tout ça à cause, à cause de cette femme. Femme silencieuse qui ne m'adressait pas la parole qui maintenant ne cessait de me hurler dessus. Quand il y avait une visite dans cette maison de correction elle venait pour me gifler, m'insulter, et finalement les gérants finissaient par la faire sortir. Je n'avais plus mon karaté, ma box aussi, j'avais été renvoyé pour violence sur le professeur et tentative d'assassinat sur un élève. Tout était allé trop vite, quand je sortit de cette maison de correction, mon frère me ramena à la maison, il ne disait rien. Il ne dit qu'un

"Juepucha.." [= sérieusement.../putain]

Quand je fus rentré cela se passa vite, ma mère était assise dans le canapé avec sa cocaïne. Ma cocaïne, mon stock. Je vu ça je me mis à lui crier dessus et je me dépêcha d'attraper ma cocaïne en disant que j'en avais besoin. On se mis tout deux à tirer le sac et ne me contrôlant plus je lui mis un coup de pied dans le ventre, ce coup la projeta sur la table en verre qui se brisa. Mon frère me poussa et releva notre mère qui commença à m'insulter. Tandis qu'elle parlait de sa voix si, agaçante je disais des "caillate" (tais toi*) d'affiler, mais rien n'y faisait elle continuer de m'insulter plus fort. Alors je la gifla. Cette gifle la fit hurler et elle me sauta dessus, instinctivement je lui fis une prise qui la fit se retrouver au sol. Mon frère essaya de nous séparer mais ma mère était trop hystérique. Mon frère me demanda de partir alors qu'il retenait notre mère, je me mis à me diriger vers la porte avec ma cocaïne. J'allais partir mais ma mère dit un "bâtard" ce mot, je l'avais entendu tellement de fois, que cette fois, cela me fit disjoncter. La seconde d'après j'étais là, devant elle, mon arme à feu braquée sur mon frère, lui disant de reculer rapidement contre le mur, dos tourné. C'est ce qu'il fit. Ma mère se tu, et je lui enfonça l'arme dans la bouche. Elle cru mourir et pleura.

"Tu ne mérites pas que je gaspille ma cartouche pour toi, madre indigna"

Alors rapidement je lui trancha la gorge, savourant son crie de douleur atténuait par l'arme chargé, savourant le sang rouge couler sur sa peau de miel. Je la poussa tellement fort qu'elle rentra dans la fenêtre qui se fissura, elle tomba alors de la fenêtre, s'éclatant au sol. Mon frère se dirigea rapidement à la fenêtre, ne se rendant pas compte de ce qu'il venait de se passer.


Je partis de la maison. Je n'y retourna pas. Je m'équipa de mon arme à feu et me dirigea dans la ville avec mon arme caché sous mon gilet. Je mis ma cagoule et braqua un magasin, un homme tenta de faire son héros, il se retrouva avec une balle dans la tête, je pris l'argent et partit rapidement alors que la police venait. A ce moment là, sans savoir pourquoi je pensais à mon père. J'avais toujours conservé son numéro dans mon portable. Je l'appela, mais il ne répondu pas. Je remis donc mon portable dans ma poche et cacha mon visage de ma cagoule. A ce moment là, je voulais rentrer, je voulais rentrer dans mon pays, et je ne pensais qu'à une chose, avoir de l'argent pour partir.

Je braqua au moins 8 magasins, il y eu en tout 3mort, plus l'autre 4. La police me retrouva à l'aéroport entrain de menacer la fille qui s'occupait des billets avec mon arme. Mon téléphone sonna et je répondu en prenant la fille en otage pour ne pas que la police m'arrête. C'est alors qu'au téléphone j’entendis quelqu'un dire des mots en espagnol, il me demandait qui j'étais et pourquoi je l'avais appelé plus tôt.



"papa...?"


Il y eu un silence et il raccrocha. A ce moment je me sentis tellement seul, je venais de me rendre compte que ni lui ni ma mère ne voulait de moi.

Rejeté


Ce mot envahi mon cœur, mais qu'est ce que je fichais sur cette planète. Voyant que je ne réagissais plus et que mon emprise sur la fille était moins forte, elle s'enfuit et la police aussi rapidement que possible me plaqua violemment au sol. Je ne régissais plus, regardant le vide avec des yeux vidés d'émotions.





Apparence physique : Je suis Colombien mais à cause de mes yeux bleus et de mes cheveux blonds ce n'est pas flagrant. On a tendance à me dire "américain...mexicain?" et ça me saoule, j'aime pas l’Amérique. Après les gens qui viennent de Colombie voient direct que je suis typé Colombien et ils croient que mes cheveux sont une coloration.

Ma couleur de peau est miel normalement, mais quand je ne prend pas le soleil cela devient moyennement clair tout en restant dans le miel. Je suis très grand -non c'est pas vrai il mesure 1m65- Comme je fais du karaté et de la box depuis un moment quand même j'ai quand même un beau corps, mais franchement je passe pas mon temps à me regarder dans la glace. J'ai un tatouage sur le dos, un tatouage tribal sur le haut du torse de couleur noir. En général je m'habille avec un bonnet, une casquette, un bandana ou juste la capuche. Un jean large ou de sport et un gilet large, de manière à pouvoir me battre tranquillement sans gêne vestimentaire. J'ai une sorte de cicatrice au ventre, que j'ai eu en me prenant un coup de couteau, puis une autre plus longue et large dans le dos, une tigresse qui a sortit le fouet quand on faisait "l'amour". Je lui ai cassé la gueule après. Même si ça m'a salement excité qu'elle essaye de prendre le dessus. J'ai aussi un tatouage à l'oreille droite, sur le lobe, toute ma bande à le même, c'est un numéro 36, ça correspond au nombre de coup de couteau que j'ai infligé à un mec.

Caractère : J'aime bien déconner, et raconter des blagues de merde. J'ai du mal à m'habituer à ce pays alors je me casse pas la tête je donne des surnoms espagnol à tout le monde. Les filles disent de moi "qu'il est sexy..en plus ta vu son accent c'est trooop mignon" truc que je déteste, je cherche pas à être mignon. Les mecs disent de moi soit la même chose soit "il fait stresser ta vu son regard quand il se bat." Je suis celons le juge, un mec dangereux, je trouve ça con parce que je le suis pas, c'est juste que quand je m'énerve, je deviens super violent..apparemment...je m'en rend pas compte. L'humiliation je supporte pas et c'est pour ça que si on fait ça à un de mes amis je deviens fou. Moi encore je tolère, quand on me fait des trucs à moi, niquel je gère, mais..mes potes personne n'y touche. J'aime bien manipuler les gens, ça me fait me sentir puissant. J'aime bien mentir des fois. Ma mère disait que jtais qu'un "sale gamin de merde qui mériterait d'être mort" alors mon caractère, dépend de la personne. Ce qui est stressant pour les autres c'est que je suis calme mais j'ai un regard de tueur (d'après mon big bro') et qu'on sait jamais quand ça va tomber avec moi. J'ai du mal à être calme quand je suis en manque de drogue par contre.
J'ai tendant à menacer les gens et à ce que la menace devienne vite réel. J'adore ça...je sais pas pourquoi mais bon c'est trop marrant de voir des gens ..trembler de peur. D'après cette sale bonne femme je suis un enfant (non mais elle a vu mon âge ?!) perturbé dérangé et que si je continue comme ça, ça va mal finir. Effectivement ça a mal finis.

Ancien emploi/occupation : Avant..avant.
Oui avant genre depuis bébé ou depuis avant ? ou avant d'avant ? Non mais attends là moi pas comprendre, explicame por favor.

A 16 j'ai arrêté le lycée, j'y allais...environ une fois tout les 3 mois, pour montrer que j'étais là quand même. On a reçu une amande à cause de ça d'ailleurs ! Dégouter. Vampire état de mes ****.
Pendant que j'étais dehors avec ma bande et tout on faisait nos trucs... Puis j'avais ça, la boxe et le karaté. Le karaté j'en fais depuis petit, donc j'ai un sale niveau. Et la box je m'y suis mis à 13ans. C'est la thaï. Après j'avais plein de passe temps, mais le sport c'était mon truc. Et ça l'est toujours.

Orientation sexuelle : Je suis sexuellement, attiré par toi. Hahaha, non sérieux. Je m'en..mais balek' total. Je suis sortit ...qu'avec des gens pour le cul. Et c'était que des filles jusqu'à présent. Quoi que y en avait une qui était mooocheee !! J'ai bien eu un trip avec mon meilleur pote, mais...je veux pas en parler. (bi refoulé)

Accusations portées contre votre personnage : 5 meurtres, une tentative de meurtre, trafique de drogue, coups et blessures sur un agent, vol.
Armes : Une arme à feu, un canif (et je suppose qu'il s'est fait confisquer sa coca)
______________________
Comment avez-vous connu le forum ? [strike] Un ange est venue me dire "regarde cette merveille, va y, je vais t'y guider"

non je ment. (celui qui m'a cru est très croyant ou est complétement drogué) je l'ai vu sur un top site tandis que je faisais ma pub et j'ai cliqué.
D'ailleurs c'est moi votre nouvelle demande de partenariat ^^


Dernière édition par Miguel Roncero le Lun 11 Avr - 7:44, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maybeth Greene
9130 Propriété de Jeffie-chou
avatar

Messages : 1597
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 27
Localisation : Québec

Votre personnage
Âge: 27
Cellule/Chambre: Chambre 2
Bloc-notes:

MessageSujet: Re: Miguel -terminé- Dim 10 Avr - 9:56

Bienvenue sur le forum. Pour le nom, pas de souci. C'est spécifié dans les règles que cette prison est basée en Allemagne mais a une clientèle et un personnel plutôt international.

Je déplace ta fiche dans la bonne section (vilain vilain). Tu n'auras qu'à upper quand tu auras terminé. ^^
_________________
Would you do it with me
Heal the scars and change the stars
Would you do it for me
Turn loose the heaven within

Nightwish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sadismus.keuf.net
Miguel Roncero
019992
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Miguel -terminé- Dim 10 Avr - 13:28

oups....XD héhé je me disais aussi.
Oui j'ai lu ça sur les règles mais on sait jamais XD

par contre je met quoi pour dire que je veux être "chef de la Spug." ?

[EDIT] terminé Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Weiss
2382
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 25/01/2010
Age : 27
Localisation : Québec

Votre personnage
Âge: 24 ans
Cellule/Chambre: Chambre 1
Bloc-notes:

MessageSujet: Re: Miguel -terminé- Dim 10 Avr - 18:21

Ooooh, pour le chef de la Spug .... c'est déjà pris par Iakov. Quoi qu'il ne soit pas très actif pour l'heure. Si tu veux, je lui envoie un mp pour voir s'il est encore là, et/ou compte revenir.

Pour l'histoire et tout ça, tout me convient. Par contre je te demanderais de passer en revue les fautes d'orthographe, d'accord et de conjugaison, les finales homo phoniques. Ça a rendu ma lecture un peu ardue. Corrige-moi en le plus possible pour me prouver qu'en rp tu peux le faire, et je te validerai avec plaisir. Smile
_________________
I can't believe This could be the end And if it's real Well I don't want to know Our memories Well, they can be inviting But some are altogether Mighty frightening As we die, both you and I With my head in my hands I sit and cry It's all ending
No Doubt - Don't Speak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miguel Roncero
019992
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Miguel -terminé- Lun 11 Avr - 7:10

Citation :
les finales homo phoniques
...qu'est ce ?

Oui je vais corriger, je me relis pas souvent c'est pour ça TT"

[edit] j'ai corrigé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Weiss
2382
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 25/01/2010
Age : 27
Localisation : Québec

Votre personnage
Âge: 24 ans
Cellule/Chambre: Chambre 1
Bloc-notes:

MessageSujet: Re: Miguel -terminé- Lun 11 Avr - 8:04

Je pense pas que ce soit le bon terme. Je voulais dire que tu confonds souvent la finale en ais-ai-er-é à la fin des verbes. C'est pas mal ce qu'il y a de plus dérangeant. Et il en reste beaucoup dans ta fiche.

Mais je vais pas chipoter. Je te fais confiance. Pour tes rp, tu n'auras qu'à utiliser un correcteur efficace. Et si je peux te donner le meilleur truc que j'ai eu pour la correction : c'est de lire ton texte à rebours. En partant de la dernière phrase. Comme ça tu lis une unité de langage, et pas une partie d'une histoire à comprendre, et tu peux te concentrer uniquement sur les fautes.

Je te valide, je te fous en cellule. Bonne chance. (et viens flooder)

Souhaitais-tu que je m'informe à savoir si Iakov compte revenir ?

Ah oui, autre chose. Tu dois forcément faire ton entrée à la prison par les portes. Par contre, il y a moyen de contacter les gens de ta cellule pour compléter ton arrivée en cellule, avec eux. À ce moment, je me charge de leur écrire un message privé pour les rassembler. Ça te dit ?
_________________
I can't believe This could be the end And if it's real Well I don't want to know Our memories Well, they can be inviting But some are altogether Mighty frightening As we die, both you and I With my head in my hands I sit and cry It's all ending
No Doubt - Don't Speak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miguel Roncero
019992
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Miguel -terminé- Lun 11 Avr - 9:13

Ah mince alors, comme je suis sur firefox ça souligne en rouge les fautes mais la conjugaison ça fait pas. Je vais faire une effort, j'irai sur...bon patron ?

Oui ça m’intéresse de savoir si Iakov compte revenir. ^^

Citation :
Ah oui, autre chose. Tu dois forcément faire ton entrée à la prison par les portes. Par contre, il y a moyen de contacter les gens de ta cellule pour compléter ton arrivée en cellule, avec eux. À ce moment, je me charge de leur écrire un message privé pour les rassembler. Ça te dit ?

Oui s'il te plait, mais du coup je fais mon entrée en prison par les portes en expliquant que j'arrive etc...Et après je suis conduis en cellule et à partir de là ils répondent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Weiss
2382
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 25/01/2010
Age : 27
Localisation : Québec

Votre personnage
Âge: 24 ans
Cellule/Chambre: Chambre 1
Bloc-notes:

MessageSujet: Re: Miguel -terminé- Lun 11 Avr - 9:52

Ouais exactement. Et le sujet à l'entrée, c'est même pas obligé que quelqu'un y réponde. Ça peut être un post unique.

J'envoie un mp à tes colocataires dès maintenant pour les rapattrier. Je sais déjà que Jefferson pourra pas. (trop occupée) Mais je vais tenter pour les deux autres. ^^
_________________
I can't believe This could be the end And if it's real Well I don't want to know Our memories Well, they can be inviting But some are altogether Mighty frightening As we die, both you and I With my head in my hands I sit and cry It's all ending
No Doubt - Don't Speak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miguel Roncero
019992
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Miguel -terminé- Lun 11 Avr - 10:15

D'accord ^^

Mais je pense que pour l'entrée je vais demander un premier post avec quelqu'un.
Ça te dis de le faire avec moi ? :3 Se serait court je suppose mais juste pour me mettre dans le bain d'ici, je connais pas trop le système euh..pénal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Weiss
2382
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 25/01/2010
Age : 27
Localisation : Québec

Votre personnage
Âge: 24 ans
Cellule/Chambre: Chambre 1
Bloc-notes:

MessageSujet: Re: Miguel -terminé- Lun 11 Avr - 11:05

Oui, pas de problème. ÇA me fera plaisir, même. Tu veux Sean, ou Maybeth ?
_________________
I can't believe This could be the end And if it's real Well I don't want to know Our memories Well, they can be inviting But some are altogether Mighty frightening As we die, both you and I With my head in my hands I sit and cry It's all ending
No Doubt - Don't Speak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miguel Roncero
019992
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Miguel -terminé- Lun 11 Avr - 12:36

Sean ! x3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maybeth Greene
9130 Propriété de Jeffie-chou
avatar

Messages : 1597
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 27
Localisation : Québec

Votre personnage
Âge: 27
Cellule/Chambre: Chambre 2
Bloc-notes:

MessageSujet: Re: Miguel -terminé- Lun 11 Avr - 17:32

Parfait. Smile T'as qu'à nous commencer ce sujet et à me prévenir quand ce sera fait. ^^ J'irai te répondre aussitôt que possible.
_________________
Would you do it with me
Heal the scars and change the stars
Would you do it for me
Turn loose the heaven within

Nightwish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sadismus.keuf.net
Miguel Roncero
019992
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Miguel -terminé- Lun 11 Avr - 17:34

d'accord ! ^^ ben je le fais sois maintenant sois demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galatée

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 08/05/2011

MessageSujet: Re: Miguel -terminé- Sam 3 Aoû - 15:29


Bonjour.

L'Archipel est un groupe d'état virtuels sur le même forum.

Un état virtuel est la reconstitution d'un état avec ses diverses forces politiques.

Chaque joueur peut utiliser plusieurs personnages mais il vaut mieux éviter de jouer plusieurs chefs d'état.

Par contre, on peut se créer sans difficulté une ribambelle de domestiques.

Il n'y a pas de MJ. J'ai horreur de ça.
Cependant la webmestre peut avoir à trancher sur toutes situations imprévues au cas où un consensus ne se dégagerait pas après consultation.

Il n'y a pas non plus de contraintes quant à la teneur et surtout à la longueur des messages.
Il vaut mieux passer tous les soirs commettre trois lignes que de s'infliger des pavés une fois par semaine, d'autant plus que si plus de trois joueurs interviennent de la sorte dans le même sujet, on se décourage d'avoir à lire toute cette prose.

Les noms des premiers royaumes sont donnés à titre d'exemples.
Chaque joueur peut faire vagabonder son imagination et rien ne s'oppose à la création d'un royaume de Yamoto avec noms japonais, mais "royaume de France" sera refusé.

On peut se faire la guerre entre états comme on peut commercer.

Dans un état, on peut faire des intrigues de palais comme avoir des histoires d'alcôve.

A bientôt dans notre Archipel :
http://archipel.xooit.fr/index.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archipel.xooit.fr/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miguel -terminé-

Revenir en haut Aller en bas

Miguel -terminé-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sadismus Jail :: Avant de vous faire châtier :: Dossiers personnels :: Prisonniers validés-