AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

The Silver claw: Akane Hikage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Akane Hikage
969437
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 34

Votre personnage
Âge: 26 ans
Cellule/Chambre: 7
Bloc-notes:

MessageSujet: The Silver claw: Akane Hikage Dim 7 Nov - 17:41

Nom : Hikage
Prénom :Akane
Matricule : 969437
Âge :26 ans
Sexe : femme
Date de naissance : 13 janvier 1984
Origine : né au japon(supposément)

Histoire :Je suis une orpheline… ce que je sais des premières années de ma vie m’est parvenu par les autres, donc je ne puis assuré la véracité de ces mots. Un jour, un homme me ramena avec lui dans une petite association de brigand qui aspirait à de hauts faits. Cet homme était le chef de la bande et il avait décidé de faire de moi une sorte d’arme humaine, parfaite pour des bases besognes. Vous voyez le genre? On pourrait presque pensé que ce «plan» était sortit de la tête d’un petit délinquant un peu sénile qui rêvait de grandeur… n’empêche que ça à failli fonctionné. Bref, il avait interdit aux autres de me faire du mal et il s’occupa relativement de moi, un simple poupon qui ne servait à rien. À l’âge de 5 ans, des hommes avaient déjà commencé à m’apprendre comment me servire d’une arme blanche(et oui, une gosse de 5 ans qui avait le droit de se baladé avec un couteau et qui en plus savait un peu comment s’en servire!) Élevé au milieu de plein de bandit, j’étais un peu garçon manqué, mais le fait que je sois une fille en incommodait quelques uns. Quelques années plus tard, je devais avoir 6 ans, je fut prit dans une bagarre et je m'en sortis plutôt bien… au moins, les quelques coupures et l’œil au beurre noir que je me récolta eurent pour but de me faire respecté un peu plus part les membres de ma «bande». L’homme qui m’avait «ramassé», comme tout le monde disait, veilla à ce que je sois bien éduqué. Cela doit vous avoir un peu surprit que je puise m’exprimé aussi bien malgré le fait que j’ai toujours vécu dans la rue, non?(bien que se sois seulement quand j’écris) Bien, ce fut une certaine Mikazuki qui m’apprit tout ça… ses leçons les plus lointaines doivent remonté à mes 5 ans environs… J’étais aussi un peu rebelle et j’appris la discipline dans la « salle ». Quand je désobéissais trop, je me fessais mettre dans cette salle sombre, humide et exigu. Parfois, j’avais le droit à quelques coups. Mais, ce n’est pas ça qui m’a fait le plus de mal. C’est Kanon Tanaka. Je suis l’une des rares à connaître son vrai nom et personne ne porte plus mal son nom que lui. Kanon… Doux rêve… Ses parents auraient mieux fait de le baptisé Yamiko, soit « enfant des ténèbres ».
Bref, tout le monde le connaissait sous le nom de Ryuuketsu « le carnage ». C’était le bras droit de chef. Un jour, c’est lui qui a dû appliqué la sentence, j’avais 6 ans presque 7. En fait, ça ressemblait plus à de la torture. Bien sûr, je n’ai rien dit. Quand le chef n’était pas là, il m’enfermait dans cette même pièce et recommençait. J’en ai gardé certaines marques sur mon corps. Il m’a fait une cicatrice en forme d’étoile à force de me la dessiner avec son couteau sur l’omoplate droite. À chaque fois, il m’arrachait presque mes vêtements et « s’amusait » avec moi. Bien sur, il ne ma jamais violer, il disait que j’étais beaucoup trop jeune. J’avais trop peur pour parler, surtout après les menaces qu’il m’avait faites, alors personne n’a jamais su. Je n’ai jamais compris pourquoi il faisait ça. Peut-être parce que j’étais la protégée du chef. Dire qu’ils étaient tous deux de très bons amis.
Mais cela a pris fin quand notre «bande» s’est fait… disons littéralement buter. J’avais environ 9 ans. Je n’ai jamais su ce qu’il était advenu de Ryuuketsu, mais je suis sur qu’il n’est pas mort à ce moment là, je ne suis même pas sûr qu’il ce soit battu avec nous.
Tous les hommes se son fait tuer ou presque. Moi, même si je m’étais battu à côté des autres jusqu’au bout, on m’épargna et on décida de m’intégré à leur groupe qui était sans dire… beaucoup plus grand et puissant. Le comandant de cette mission m’avait vu à l’œuvre et avait trouvé que je me débrouillais bien pour mon âge. Il ne voulait pas «cracher» sur un jeune talent, comme il disait. Donc, j’intégra cette organisation… je n’appris que plus tard que c’était quelque chose qui s’apparentait fort à la mafia. Bref, leur chef demanda à Mikazuki, elle avait été capturée en même temps que moi, de continuer mon éducation. Un homme que tout le monde nommais Black jagurā m’apprit deux sciences qui me fut très utile plus tard : Comment empoisonné un homme et comment annulé un poison… J’étais très doué pour ça. À 13 ans on me confia le sois d’empoisonné le chef d’une petite bande agaçante et insignifiante. Ce que je fit sans problème… avec quelque conseil de Black jagurā. Je monta un peu dans les grades et je me spécialisa en assassina. J’avais un peu plus de mission et leur importance augmentait en même t’en que mes capacités. J’avais désormais moi aussi un surnom comme mon maître : Silver claw. Je suis devenu également assez doué pour le déguisement… Pour accomplire mes missions je pouvais endossé de nombreux rôle différent, allez même jusqu’à celui de prostituer.
Parfois, je fut obligé de tuer avec mon arme à feu pour pouvoir me défendre. Pendant quelques années, je recevais des missions, je les exécutais et je retournais dans l’un des bâtiments qui servait de quartier à l’association. J’aimais cette vie et je prenais même plaisirs à tuer des gens. Mon importance grandit peu à peu au sein de cette association et les policiers auraient bien aimé mettre la main sur moi.
Finalement, il n'y a pas très longtemps, la police découvrit un des locaux de l’organisation. Malheureusement, je mis trouvais quand ils sont entrés. J’ai tenté de m’échapper, mais ils m’en ont empêcher. J’ai réussi à blessé et/ou à tuer quelque personne avec mon arme. Cependant, ils m’ont attrapé. J’avais beau me débattre, ils me maîtrisèrent. On me fit passé en cours et je fut condamné à 50 ans de prison… enfin je crois…
Bref, on m’enferma d’abord dans une prison du Japon avant de me faire transféré en Allemagne… La prison devant la quel je suis se nomme Sadismus… Je me demande si… il y a d’autre personne qui parle ma langue… le japonais je veux dire… Bien sur, je parle assez bien l’anglais mais…

Apparence physique : J’ai 26 ans, mais je ne le fais pas vraiment. J’ai conservé quelques traits de mon adolescence : j’ai le visage de quelqu’un d’environs 16 ou 17 ans, mais j’ai le corps d’une femme mure. Mes yeux ressemblent à des émeraudes plantées dans un visage aux lèvres assez fines, aux traits fins et bien dessinés. Je ne porte que rarement du maquillage sur le visage en dehors des missions. Mes cheveux argentés son coupés court, plus haut que mes épaules. Je ne suis pas très grande, ni très petite d’ailleurs, et je n’ai pas une grande carrure ni une très bonne musculation apparente. On peut dire que j’ai une force musculaire moyenne, mais cela est compensé par le fait que je suis plutôt agile, rapide et assez endurante. J’ai des courbes douces, mais je ne possède pas de poitrine démesurée. Mes ongles son long et taillé en pointe.(parfais pour griffé quelqu’un!) Du temps où j’étais libre, un vernit argenté les recouvrait la plupart du temps. Parfois, je pouvais mettre du poison dessus… En bref, on pourrait dire que je suis assez belle, à la condition que je me coiffe et que je m’attrique comme il faut. J’ai aussi quelques cicatrices sur le corps. La plus étrange, je la porte sur l’omoplate droit : on peu distingué une vieille cicatrice en forme d’étoile.


Caractère : Autant je peux être docile comme un petit chien bien élevé, autant je peux être rebelle. Doué pour jouer la comédie, j’arrive assez bien à dissimulé ce que je ressens. Plusieurs personnes pourraient me qualifier de froide et calculatrice tandis que d’autre me décrirait comme étant gentille et même parfois cordial… pourquoi une telle différence d’opinion? Bien, c’est que certains je les considère comme des amis ou quelque chose qui s’en rapproche et les autres me laisse totalement indifférente ou m’inspirent du mépris. Quand j’écris où quand j’en ai besoin, je sais m’exprimé de façon civilisée et polie, mais ne m’en demandé jamais autant dans la vie de tous les jours! Je sais bien me servire de ma tête… mais parfois je peux aussi devenir une petite furie et sauter à la gorge de celui ou c’elle qui ma mit très en colère. J’aime bien me retrouvé seul quelque fois et je n’accorde pas ma confiance à n’importe qui. Parfois, vous pourriez pensé que vous l’avez gagné, mais méfiez-vous, ce n’est peut-être pas vrai. Je suis assez rancunière et je n’oubli pas facilement le mal qu’on m’a fait. Cependant, je suis patiente et mes vengeances peuvent attendre longtemps… quand je juge que l’affront qu’on m'a fait en vaut la peine. Puisque je ne suis pas des plus forte, je me sers de ma ruse la plupart du temps pour l’emporté. De plus, je suis assez mauvaise perdante.(si j’avais une liste de ce que j’aime et que je n’aime pas, perdre serait une des premières choses dans la catégorie je n’aime pas) Comme je l’ai dit précédemment, je suis patiente, alors je suis capable d’attendre et j’aime bien les poisons qui mettent un certain temps avant d’agir : c’est plus discret… Discrète… c’est une autre de mes qualités et elle est pratique quand il faut empoisonné quelqu’un sans me faire repéré.

Ancien emploi/occupation : Je faisais partit d’une organisation qui s’apparente à la mafia au japon. J’empoisonnais des ennemis.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel

Accusations portées contre votre personnage : La mort d’environs une douzaine de personnes en plus d’être soupçonner du meurtre de nombreuses autres personnes.(il n’on jamais eux assez de preuve pour prouver que c’était bien moi, même si les preuves qu’ils avaient me désignaient comme coupable)

Armes : On ma retiré mon couteau mon arme à feu(il fut associer à quelque meurtre que j’avais commit avec) et ils ont saisi mon stock de poison.
______________________
Comment avez-vous connu le forum ? sur un top site… et Tanoshi ma demandé de me dépêcher à m’inscrire et ma transmit le message de l’administratrice.


Dernière édition par Akane Hikage le Lun 2 Mai - 17:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maybeth Greene
9130 Propriété de Jeffie-chou
avatar

Messages : 1597
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 27
Localisation : Québec

Votre personnage
Âge: 27
Cellule/Chambre: Chambre 2
Bloc-notes:

MessageSujet: Re: The Silver claw: Akane Hikage Dim 7 Nov - 20:10

Troublant. Ton avatar, c'est l'image de la V1 de Sadismus.

Bonne fiche. Un petit conseil toutefois; fais attention aux fautes.

Validée. ^^
_________________
Would you do it with me
Heal the scars and change the stars
Would you do it for me
Turn loose the heaven within

Nightwish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sadismus.keuf.net
Akane Hikage
969437
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 34

Votre personnage
Âge: 26 ans
Cellule/Chambre: 7
Bloc-notes:

MessageSujet: Re: The Silver claw: Akane Hikage Dim 7 Nov - 20:53

Quelle coïncidence!

Pour les fautes... ta rien vu! avant Tanoshi pétait une syncope à chacun de mes textes!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maybeth Greene
9130 Propriété de Jeffie-chou
avatar

Messages : 1597
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 27
Localisation : Québec

Votre personnage
Âge: 27
Cellule/Chambre: Chambre 2
Bloc-notes:

MessageSujet: Re: The Silver claw: Akane Hikage Dim 7 Nov - 22:57

Ahah, possible. xD

Moi même j'en laisse traîner quelques-unes.
_________________
Would you do it with me
Heal the scars and change the stars
Would you do it for me
Turn loose the heaven within

Nightwish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sadismus.keuf.net
Galatée

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 08/05/2011

MessageSujet: Re: The Silver claw: Akane Hikage Sam 3 Aoû - 16:14


Bonjour.

L'Archipel est un groupe d'état virtuels sur le même forum.

Un état virtuel est la reconstitution d'un état avec ses diverses forces politiques.

Chaque joueur peut utiliser plusieurs personnages mais il vaut mieux éviter de jouer plusieurs chefs d'état.

Par contre, on peut se créer sans difficulté une ribambelle de domestiques.

Il n'y a pas de MJ. J'ai horreur de ça.
Cependant la webmestre peut avoir à trancher sur toutes situations imprévues au cas où un consensus ne se dégagerait pas après consultation.

Il n'y a pas non plus de contraintes quant à la teneur et surtout à la longueur des messages.
Il vaut mieux passer tous les soirs commettre trois lignes que de s'infliger des pavés une fois par semaine, d'autant plus que si plus de trois joueurs interviennent de la sorte dans le même sujet, on se décourage d'avoir à lire toute cette prose.

Les noms des premiers royaumes sont donnés à titre d'exemples.
Chaque joueur peut faire vagabonder son imagination et rien ne s'oppose à la création d'un royaume de Yamoto avec noms japonais, mais "royaume de France" sera refusé.

On peut se faire la guerre entre états comme on peut commercer.

Dans un état, on peut faire des intrigues de palais comme avoir des histoires d'alcôve.

A bientôt dans notre Archipel :
http://archipel.xooit.fr/index.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archipel.xooit.fr/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Silver claw: Akane Hikage

Revenir en haut Aller en bas

The Silver claw: Akane Hikage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sadismus Jail :: Avant de vous faire châtier :: Dossiers personnels :: Prisonniers validés-