AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Lorelei Esmay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lorelei Esmay
900788
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 02/11/2010
Age : 29
Localisation : Bruxelles

Votre personnage
Âge: 19 ans (et toutes mes dents)
Cellule/Chambre: Cellule 6
Bloc-notes:

MessageSujet: Lorelei Esmay Mar 2 Nov - 16:21

Nom : Esmay
Prénom : Lorelei
Matricule : 900788
Âge : 19 ans
Sexe : Féminin
Date de naissance : 11 Novembre 1991
Origine : Allemande et Irlandaise

Histoire :

Ne croyez pas que je vais vous dévoiler tout plein de détails sur mon passé. Déjà que je n’aime pas parler de moi…

Je suis née en Irlande, dans une famille très aisée, famille qui comptait mon père, ma mère et mes deux frères aînés. J’avais donc de l’argent, beaucoup même. Remarque, j’en ai toujours. Mais curieusement, cela ne me rendait pas plus heureuse que cela. Et si, dans l’avenir, mes frères étaient destinés à faire fructifier - mais surtout à profiter - de l’immense richesse familiale, moi je devais l’accroître d’une autre façon : en me mariant à un autre riche héritier et en étant une gentille petite femme dévouée et toujours d’accord avec son gentil mari. Néanmoins, la vie semblait m’avoir prévu une autre destinée.

En effet, très tôt les médecins ont diagnostiqué que j’étais - et je suis toujours - ce que l’on appelle un enfant surdoué. Et ce qui aurait du ravir ma mère, lui a plutôt fortement déplu. Déjà, parce que je sautais des classes et que j’eus vite fait de dépasser mes frères, ce qui, selon elle, ne jouait pas en leur faveur. Et puis, les relations sociales ce n’était pas réellement mon fort, même auprès de mes confrères au QI équivalent. Pour trouver un futur prétendant, il y a mieux qu’une fille intelligente : croyez-moi, dans ces milieux-là, un homme ne cherche rien d’autre qu’une femme à montrer et à monter. Ce qui n’a jamais trop cadré avec mon caractère rebelle. Mon père, lui, il s’en fichait totalement, parce que justement, il était de ces hommes-là : il avait fondé une famille parce qu’il n’avait pas pu faire autrement vu la société dans laquelle il vivait. Et cela ne l’empêchait pas d’avoir de multiples maîtresses. Ce que personne n’ignorait.

Mais jusqu’à mes 13 ans environ, tout allait encore bien. En fait, les problèmes commencèrent lorsque mes deux frères prirent conscience de la haine qu’ils avaient envers moi, parce qu’ils croyaient paraître inférieurs. Pourtant j’avais essayé de leur expliqué que cela ne voulait rien dire et que le problème venait de moi et non d’eux, que c’était moi « l’anormale ». Cependant, ils ne voulurent rien entendre. Et les ennuis débutèrent. Au début, c’était quelques tours « innocents » : ils mettaient le peu d’amis que j’avais contre moi, ils inventaient des histoires à nos parents,… qui finissaient toujours par se ranger de leur côté. Et puis, les choses finirent par empirer : ils noyèrent mon chat, mettaient de l’eau de javel dans mes verres,… Jusqu’à l’action de trop, lorsqu’un soir, ils revinrent complètement saouls d’une de leurs « fêtes » et qu’ils voulurent la continuer avec moi, ou plutôt sur moi, dans ma chambre…

Heureusement, ils n’eurent pas le temps de terminer… Ou de commencer. Et même si physiquement, je n’avais pas eut grand-chose, psychologiquement, il ne me restait plus rien. Surtout après qu’ils inversent les rôles dans la version qu’ils donnèrent à nos parents, et - qu’elle surprise - ils les crurent.

Alors j’ai fait une fugue. Ce ne fut pas la dernière. Et quand on doit vivre à 13 ans, dans la rue et qu’on est une jeune fille, bien entendu, on fait de bien mauvaises rencontres. Cependant, la nature ne m’avait pas seulement offert ce gros cerveau pour faire de ma vie un enfer. Et j’eus bientôt l’occasion de montrer l’étendue de mes talents : ce qui m’a valu un aller simple pour Sadimus.

Non, non. Je n’ai tué personne. Pas directement, en tout cas - il y en a peut-être qui ont dû se suicider. Car - et j’en suis diablement fière - j’ai réussi à détourner des centaines de milliers de dollars, grâce à des falsifications et autres fraudes et escroqueries. J’ai arnaqué tellement de personnes et d’entreprises qu’il me serait difficile de tout vous expliquer… D’ailleurs, j’ai tout intérêt à me taire, car il y a encore beaucoup de choses qu’ils ignorent…

Apparence physique :

J’ai du mal à comprendre ce que vous attendez de moi. Je suis sensée dire quoi, au juste ? Que je me trouve belle ? Ou le contraire ? Que vous me trouverez sans doute banale ou alors que je serais à « votre goût » ? Regardez-moi et jugez par vous-mêmes ; moi, je n’ai pas réellement d’avis son mon physique. Et je trouve déplorable que l’on juge les gens d’après ce dernier. Oui, je suis blonde - ou plutôt, j’ai les cheveux châtains clairs - et relativement grande puisque je mesure un mètre septante. Par contre, je suis peut-être trop fine. Oui, cinquante-deux kilos pour ma taille, mon IMC n’atteint même pas la valeur minimum… Et c’est vrai que je n’ai pas beaucoup de force, non plus. Le sport, ce n’est pas mon hobby. Je laisse cela aux personnes qui ont le temps et dont le fait de garder son corps en forme les intéresse.

Ce que je sais aussi, c’est que les traits de mon visage sont très doux. Ce qui m’a souvent servit à jouer les innocentes et à mieux manipuler mon entourage. Moi, pour ma part je déteste ma tête de petite fille naïve. Je la trouve sans charme et sans intérêt. Et je n’aime pas non plus mes yeux trop clairs et expressifs, qui me poussent à devoir faire encore plus d’efforts pour mentir. En revanche, j’aime bien mon nez légèrement remonté : il me donne un aspect hautain et c’est vrai que le mépris est une constante arme de défense dans ma vie.

Voilà, vous êtes conquis ? Je cadre avec vos critères de beauté ? C’est dingue comment ce genre de futilités me passent au dessus de la tête. Et par la même occasion, je vous préviens, c’est pas la peine de penser que je suis le genre de fille qui s’occupe de son aspect. J’ai beau être blanche comme un fantôme, je n’ai jamais mis les pieds dans un salon de bronzage ou n’importe quelle connerie du genre. Le maquillage passe encore, tant que je ne ressemble à un camion volé. De toute façon, je doute avoir l’occasion de faire quoique-ce-soit dans le genre : et vous savez quoi ? Ça m’est totalement égal.

Caractère :

En voilà une bonne. Et maintenant, je dois décrire mon caractère ? Vous n’avez pas une conasse de psy pour le faire ? Bien, de toute façon, les psychologues sont trop faciles à duper, eux aussi.

En gros, et pour faire simple, je m’en fiche de tout et de tous. Je ne connais que peu de limites, tant que le gain en vaille la peine. Paradoxalement, je hais l'argent et toute la frivolité qui l'accompagne. Je sais que je peux me montrer grande gueule : pas parce que je l’ouvre souvent, mais plutôt parce que je dis ce que les gens ne veulent pas entendre… Pour cela, je suis grandement aidée par mon intelligence, car j'ai un sens de l'analyse redoutable doublé d'une bonne dose de sang froid. C’est peut-être aussi pour cela que je méprise les autres - du moins, en apparence - et que je les traite toujours avec froideur. Mais cela ne veut pas dire que je juge les gens d'après leur intelligence, ou même d'après quoi-que-ce-soit. Je n'aime simplement pas la compagnie, car l'affection est un sentiment que j'ai du mal à gérer. Et par là, il va de soi que je suis très rarement réellement joyeuse. Disons qu’il m’arrive de ne pas être de mauvais poil. Mais en tout cas, je suis toujours sarcastique. Je m'énerve rarement aussi, je veux dire par-là que ma mauvaise humeur légendaire - oui, elle va le devenir, je le sens - n'est rien en comparaison à une de mes crises de colère. J'imagine que je dois avoir du courage, aussi, parce que lorsqu’on a plus rien, on n’a rien à perdre. Et dans un sens, mon courage s’apparente plus à de l’inconscience. C'est pour cela que je suis toujours de la partie quand il y a des tours à jouer, mais jamais vous me verrez devenir violente gratuitement : je n'aime pas l'injustice - me révolter contre les autorités, c'est autre chose. Je suis aussi très douée pour le mensonge et la manipulation : mais ça, si je fais bien mon boulot, vous n’aurez pas le temps de vous en apercevoir…

Ancien emploi/occupation : Ancienne étudiante nantie.

Orientation sexuelle : Tout dépend de ma motivation.

Accusations portées contre votre personnage : Fraude, contrefaçon et escroquerie.
Armes : Mon cerveau.
______________________

Comment avez-vous connu le forum ? En voguant sur le net entre forums partenaires, je suis tombée sur vous. Mais j’ai mis trèèèèèès longtemps avant de me décider à m’inscrire.


Dernière édition par Lorelei Esmay le Mar 2 Nov - 16:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Weiss
2382
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 25/01/2010
Age : 28
Localisation : Québec

Votre personnage
Âge: 24 ans
Cellule/Chambre: Chambre 1
Bloc-notes:

MessageSujet: Re: Lorelei Esmay Mar 2 Nov - 16:50

NOUVEAU MEMBRE !

*sautille de joie*

Mais ma joie sera de courte durée ...
Je dois me dépêcher si je ne veux pas rater mon bus.

Je viendrai valider ça en revenant.


_________________
I can't believe This could be the end And if it's real Well I don't want to know Our memories Well, they can be inviting But some are altogether Mighty frightening As we die, both you and I With my head in my hands I sit and cry It's all ending
No Doubt - Don't Speak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorelei Esmay
900788
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 02/11/2010
Age : 29
Localisation : Bruxelles

Votre personnage
Âge: 19 ans (et toutes mes dents)
Cellule/Chambre: Cellule 6
Bloc-notes:

MessageSujet: Re: Lorelei Esmay Mar 2 Nov - 16:54

Bon, et bien je serais patiente : j'attendrais Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maybeth Greene
9130 Propriété de Jeffie-chou
avatar

Messages : 1597
Date d'inscription : 13/01/2010
Age : 28
Localisation : Québec

Votre personnage
Âge: 27
Cellule/Chambre: Chambre 2
Bloc-notes:

MessageSujet: Re: Lorelei Esmay Mer 3 Nov - 8:01

Bon finalement je n'ai pas pu passer hier soir en rentrant ...
Il était trop tard et je ne voulais qu'une chose : mon oreiller.

Ta fiche est superbe.
Je suis contente que tu te sois inscrite, malgré l'hésitation première que tu as ressentie.
Je te valide donc sur le champ.

N'oublie pas de venir flooder (c'est là qu'on fait des liens rp-hrp)

bon jeu !

_________________
Would you do it with me
Heal the scars and change the stars
Would you do it for me
Turn loose the heaven within

Nightwish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sadismus.keuf.net
Lorelei Esmay
900788
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 02/11/2010
Age : 29
Localisation : Bruxelles

Votre personnage
Âge: 19 ans (et toutes mes dents)
Cellule/Chambre: Cellule 6
Bloc-notes:

MessageSujet: Re: Lorelei Esmay Mer 3 Nov - 9:05

Merci beaucoup ! Finalement, je n'ai pas tant attendu que cela Smile Je viendrais flooder dès la première occasion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galatée

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 08/05/2011

MessageSujet: Re: Lorelei Esmay Sam 3 Aoû - 15:15


Bonjour.

L'Archipel est un groupe d'état virtuels sur le même forum.

Un état virtuel est la reconstitution d'un état avec ses diverses forces politiques.

Chaque joueur peut utiliser plusieurs personnages mais il vaut mieux éviter de jouer plusieurs chefs d'état.

Par contre, on peut se créer sans difficulté une ribambelle de domestiques.

Il n'y a pas de MJ. J'ai horreur de ça.
Cependant la webmestre peut avoir à trancher sur toutes situations imprévues au cas où un consensus ne se dégagerait pas après consultation.

Il n'y a pas non plus de contraintes quant à la teneur et surtout à la longueur des messages.
Il vaut mieux passer tous les soirs commettre trois lignes que de s'infliger des pavés une fois par semaine, d'autant plus que si plus de trois joueurs interviennent de la sorte dans le même sujet, on se décourage d'avoir à lire toute cette prose.

Les noms des premiers royaumes sont donnés à titre d'exemples.
Chaque joueur peut faire vagabonder son imagination et rien ne s'oppose à la création d'un royaume de Yamoto avec noms japonais, mais "royaume de France" sera refusé.

On peut se faire la guerre entre états comme on peut commercer.

Dans un état, on peut faire des intrigues de palais comme avoir des histoires d'alcôve.

A bientôt dans notre Archipel :
http://archipel.xooit.fr/index.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archipel.xooit.fr/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorelei Esmay

Revenir en haut Aller en bas

Lorelei Esmay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sadismus Jail :: Avant de vous faire châtier :: Dossiers personnels :: Prisonniers validés-