AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Welcome in my sweet home (Marcella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Siegfried Von Weber
368775
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Welcome in my sweet home (Marcella) Mer 23 Juin - 7:16

Voilà quelques jours que je suis à Sadismus, et depuis que j’ai découvert que Maria est ici, je ne vis plus que pour lui faire payer la souffrance qu’elle m’a fait endurer ces 15 dernières années. Je suis seul dans ma cellule, et ce n’est pas plus mal. Passé d’un manoir luxueux à une petite cellule c’est déjà difficile, alors si en plus je dois la partager…

Je prends un des livres Allemands qu’on m’a laissé emmener avec moi, et je m’installe sur mon lit, pour en continuer la lecture. Mes cheveux noirs tombent en bataille autour de mon visage, contrastant avec mon teint pâle, je retrousse les manches de mon uniforme, et j’appuie mes coudes sur mes cuisses pliées, pour maintenir le livre à bonne hauteur.

Quelques minutes plus tard, la porte de la cellule s’ouvre, et je vois une femme blonde avec le même uniforme que moi, être poussée à l’intérieur. Je lève mes yeux par-dessus mon bouquin pour mieux l’observer. Décidément… Les blondes me poursuivent… Mais je dois avouer que cette jeune femme est loin d’être désagréable à regarder, et sa posture est celle d’une vraie lady. Ça fait bien longtemps que je n’ai vue ça, la dernière fois c’était à une soirée mondaine organisé à Vienne. Nul doute, que cette jeune femme, est de bonne famille.

En d’autres circonstances, j’aurais prit encore du temps pour mieux apprécier les formes de la jeune femme, bien que peu mis en valeur par l’uniforme. Mais depuis que j’ai revu Maria, je ne pense plus qu’à cette garce, et au moyen de lui faire payer de m’avoir trahit. Alors sans même un bonjour à cette nouvelle arrivante, avec qui j’allais sans doute devoir partager cette cellule, je replonge mon regard dans mon livre, pour poursuivre ma lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcella Wright
020345
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 15/06/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: Welcome in my sweet home (Marcella) Sam 26 Juin - 9:55

Le trajet dans les couloirs de la prison m'a paru interminable. Chaque pas me donne l'impression de m'éloigner un peu plus de la liberté. C'est bien entendu une impression car la liberté je l'ai perdue il y a bien longtemps. Pourquoi a-t-il donc fallu que l'on retrouve cet imbécile que j'avais pourtant grassement payé. On ne peut décidément faire confiance à personne et surtout pas à des minables qui empochent votre argent et ne prennent pas même les précautions minimum indispensables. Ah! si je le tenais! ... je l'étranglerais bien de mes propres mains. Et en plus il n'a pas su tenir sa langue ... et n'a pu s'empêcher de parler. Aucune classe vraiment!

Telles sont les pensées qui m'obsèdent durant cet interminable trajet. Et la porte de la cellule qui s'ouvre. Le gardien qui aboye quelques ordres, me signifiant que c'est là que je vais m'installer. Je franchis donc la porte. Il y a là, au fond de la pièce, un homme installé sur un des lits, en train de lire. Il s'agit de la seule personne présente dans cette pièce. Il est brun, peut-être pas trè loin de la quarantaine. Il n'a pas l'air commode et à le voir ainsi je ne l'imagine comme un copagnon de chambrée du style joyeux luron. Mais je m'en fiche. Je ne suis pas là pour m'amuser. Et je n'en ai pas envie. Il porte la même tenue que moi, dont on ne peut pas dire qu'elle soit un modèle d'élégance. J'enrage de ne pouvoir porter une robe ou un tailleur d'un de ces grands couturiers ! Au lieu de cela cet infâme uniforme dont le tissu reche me colle à la peau.

Il m'a regardée, un oeil distrait comme s'il ne voulait pas être dérangé. Il ne m'adresse même pas un bonjour et préfère se replonger dans son livre. Cet homme n'a donc aucune éducation pour ne pas adresser ne serait-ce qu'un seul malheureux bonjour à une femme de mon rang et de ma classe. Ce n'est certainement pas à moi de lui adresser le premier la parole. La porte de la cellule s'est refermée avec un bruit sinistre. Il y a plusieurs lits dans la cellule et je choisis celui qui est dans l'angle opposé. La pièce est si petite et il n'y a même pas la place de ranger mes affaires. Je n'ai pourtant qu'un malheureux sac contenant quelques vêtements et, surtout, sous-vêtements de rechange.

Je vais et viens dans la pièce pour prendre mes marques et ne me préoccupe nullement de savoir si je dérange ou pas mon compagnon de cellule. C'est bien le dernier de mes soucis et si je pouvais même le gêner un peu j'y prendrais un peu de plaisir. Il ne m'a pourtant rien fait, en dehors de se montrer un peu goujat à mon arrivée, mais j'en veux certainement à la terre entière à cet instant. Je finis par m'installer sur le bord du lit que j'ai choisi. Et toujours le même silence de la part de l'homme que j'observe avec une petite moue de mépris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Welcome in my sweet home (Marcella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sadismus Jail :: Sadismus [derrière le barbelé] :: Étage principal :: Aile des prisonniers :: Cellules :: 5. [Siegfried, Marcella, Maya & Rose]-